Le monde arabe en mutation

Le régime syrien se dit prêt à dialoguer avec les insurgés

Le président syrien, Bachar Al-Assad, lors d'une conférence de presse en janvier 2009. Le président syrien Bachar Al-Assad lors d'une conférence de presse en janvier 2009.  Photo :  AFP/ERIC FEFERBERG

Le ministre syrien des Affaires étrangères a déclaré lundi que son gouvernement est prêt à dialoguer avec les insurgés.

Walid Al-Moallem a fait ces commentaires à Moscou à l'occasion d'une rencontre avec son homologue russe Sergeï Lavrov.

On ne sait toutefois pas si le régime de Bachar Al-Assad est maintenant prêt à négocier avec les rebelles avant que ceux-ci ne déposent les armes.

« Nous sommes prêts à dialoguer avec tous ceux qui sont prêts au dialogue, a dit M. Al-Moallem avant de rencontrer M. Lavrov. Même avec ceux qui sont armés. Nous sommes convaincus que des réformes sont possibles non pas en versant le sang, mais par le biais du dialogue. »

La Russie compte parmi les derniers alliés internationaux de la Syrie. M. Lavrov a déclaré que la situation dans ce pays a maintenant atteint un moment décisif.

La Russie et la Ligue arabe avaient indiqué, la semaine dernière, qu'elles tenteraient d'établir un contact direct entre les deux parties.

Un commandant rebelle -le général Salim Idriss, de l'Armée syrienne libre- a accueilli favorablement la tenue d'éventuelles négociations, mais uniquement à condition que le président Al-Assad et d'autres responsables des massacres soient traduits en justice.

Les insurgés syriens ont remporté plusieurs victoires stratégiques au cours des dernières semaines, et le régime Al-Assad pourrait être maintenant plus réceptif à un compromis qui l'empêcherait de perdre encore plus de territoire.

Émeute dans un camp de réfugiés syriens en Jordanie

Par ailleurs, une émeute a éclaté pendant la nuit dans un camp de réfugiés syriens en Jordanie, faisant trois blessés, dont un policier jordanien.

Les violences auraient éclaté en fin de journée dimanche au camp de Zaatari et se seraient poursuivies jusqu'en début de journée lundi. Des rumeurs selon lesquelles les policiers jordaniens harcelaient sexuellement les Syriennes avaient commencé à circuler.

Environ 300 réfugiés syriens s'en sont pris aux policiers qui gardent l'entrée du camp, et ceux-ci ont répliqué avec des gaz lacrymogènes.

Quelque 400 000 Syriens ont trouvé refuge en Jordanie depuis le début de la guerre civile dans leur pays. L'ONU estime que ce conflit a fait environ 70 000 morts.

Un photojournaliste français tué

Enfin, le photojournaliste français Olivier Voisin est devenu dimanche le 23e journaliste tué lors des combats en Syrie. L'homme de 38 ans avait été blessé la veille par des éclats d'obus.

Associated Press

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook