Vatican : un cardinal doit démissionner

Un autre scandale sexuel

Le principal ecclésiastique catholique du Royaume-Uni, le cardinal Keith O'Brien, a démissionné de son poste d'archevêque lundi. Il a précisé qu'il ne participerait pas au conclave qui doit élire un nouveau pape dans les prochaines semaines.

Le cardinal O'Brien, qui est à la tête de l'Église catholique d'Écosse, est accusé par trois prêtres et un ancien religieux d'avoir eu envers eux un comportement inapproprié. Les gestes reprochés remonteraient aux années 80.

L'identité des plaignants de même que la nature des gestes n'ont pas été précisées. Les plaintes ont été acheminées au bureau de l'ambassadeur du Vatican à Londres.

Le cardinal O'Brien, qui est âgé de 74 ans, avait annoncé, en novembre dernier, son intention de démissionner de son poste lors de son 75e anniversaire, au mois de mars 2013. Mais « le Saint-Père a désormais décidé que ma démission prendrait effet aujourd'hui, le 25 février 2013 », a déclaré le cardinal dans un communiqué.

« Au vu de mes années de ministère, je remercie Dieu pour tout ce que j'ai pu faire de bien. Pour mes échecs, je demande pardon à tous ceux que j'ai offensés », a-t-il ajouté.

« Je ne me rendrai pas au conclave en personne. Je ne souhaite pas que les médias se focalisent sur moi à Rome, mais plutôt sur le pape Benoît XVI et son successeur. » — Keith O'Brien

Dans une récente entrevue, le cardinal O'Brien avait déclaré qu'à son avis, le célibat imposé aux prêtres devrait être remis en question parce que les prêtres le vivait difficilement. Il s'était toutefois opposé au mariage des homosexuels, le qualifiant de « subversion grotesque ».

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook