Obama fait un pas de plus pour le mariage gai

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters
Marriage gai  Photo :  IS/lisafx

Le président américain Barack Obama a officiellement demandé à la Cour suprême des États-Unis de modifier la loi fédérale qui définit le mariage comme l'union entre un homme et une femme.

Selon un document déposé à la cour et signé par l'avocat général de Maison-Blanche, Donald Verrilli, l'exécutif américain souhaite que la Cour suprême abroge cette loi, appelée « Défense du mariage », en vigueur depuis 1996. L'administration Obama estime que cette loi « viole la garantie fondamentale de l'égalité » garantie par la Constitution américaine.

M. Verrilli y dénonce l'historique de discrimination envers les homosexuels et lesbiennes, qui nécessite que la Cour suprême intervienne.

La loi définit le mariage au niveau fédéral. C'est pourquoi les unions de couples homosexuels sont permises dans neuf États ainsi que dans la capitale, Washington. Ainsi, le gouvernement démocrate argue que la loi actuelle empêche des Américains mariés dans l'État où ils résident « de jouir des mêmes avantages fédéraux que les couples mariés hétérosexuels ». En effet, les avantages consentis par le fédéral aux couples mariés ne le sont pas aux couples homosexuels, pourtant mariés légalement dans leur État.

La Cour suprême doit examiner la question de l'ouverture du mariage aux couples de même sexe les 26 et 27 mars prochain.

Le président Barack Obama a cessé de défendre la loi de Défense du mariage en février 2011. Le 21 janvier dernier, lors de son discours d'investiture, il avait réitéré son intention de lutter pour l'égalité des couples homosexuels.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook