RDC : l'ONU craint une reprise des hostilités

Des Congolais réfugiés dans un camp près de la ville de Goma, dans l'est du pays Des Congolais réfugiés dans un camp près de la ville de Goma, à l'est du pays  Photo :  AP/Jerome Delay

L'envoyé spécial des Nations Unies en République démocratique du Congo a déclaré vendredi qu'un conflit de grande ampleur pourrait de nouveau éclater dans le pays africain.

Roger Meece a prévenu le Conseil de sécurité de l'ONU que la situation continuait à se détériorer dans l'est de la RDC alors que le groupe rebelle M23, qui a conquis la ville de Goma en novembre, s'apprêterait à reprendre les armes dans le cadre d'une importante opération militaire.

M. Meece a fait cette déclaration deux jours avant une cérémonie à Addis-Abeba, en Éthiopie, durant laquelle la République démocratique du Congo et 10 autres pays doivent ratifier un accord de paix visant à mettre un terme à quelque 20 ans de combats en sol congolais.


Associated Press

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook