Nigeria : enlèvement de 7 travailleurs étrangers

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Associated Press
État de Bauchi

Des hommes armés ont attaqué le site d'une compagnie de construction dans le nord du Nigeria, tuant un garde de sécurité et prenant en otage sept travailleurs étrangers, ont annoncé les autorités dimanche.

Un citoyen britannique, un ressortissant grec, un Italien, trois Libanais et un Philippin seraient parmi les personnes capturées.

Il s'agit du plus important enlèvement à survenir dans la région, qui est secouée par des violences attribuées à la secte radicale islamiste Boko Haram. L'enlèvement n'a toutefois pas encore été revendiqué.

Après avoir attaqué une prison locale et un poste de police samedi soir à Jama're, ville située dans un secteur rural de l'État de Bauchi, les hommes armés se sont dirigés vers le site de l'entreprise de construction et d'ingénierie civile Setraco.

Une fois sur place, les assaillants ont abattu le garde de sécurité avant d'enlever les sept travailleurs étrangers, a précisé le porte-parole de la police de l'État .

Alors que les violences continuent à faire rage dans le nord du Nigeria, les étrangers sont de plus en plus ciblés par les membres de Boko Haram. L'an dernier, la secte aurait fait au moins 729 victimes.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook