Les États-Unis, cible d'une importante cyberattaque

Le département américain de la Défense a mis en place un programme pour détecter les attaques informatiques touchant les entreprises privées et les agences gouvernementales travaillant dans des secteurs critiques. Le département américain de la Défense a mis en place un programme pour détecter les attaques informatiques touchant les entreprises privées et les agences gouvernementales travaillant dans des secteurs critiques.  Photo :  AFP/HO

Les États-Unis sont la cible d'une importante cyberattaque mettant en péril sa compétitivité économique, conclut un rapport du National Intelligence Estimate (NIE), publié par le Washington Post.

Le rapport, classé secret, mentionne en premier lieu la Chine comme étant le pays le plus agressif pour tenter de pénétrer dans les systèmes informatiques des institutions et des entreprises américaines. L'objectif est d'avoir accès à des données lui permettant d'acquérir une avance dans les domaines de l'énergie, la finance, l'aérospatiale et l'automobile notamment.

Le NIE cite également trois autres pays à l'origine de cyberattaques contre les États-Unis : la Russie, Israël et la France.

Selon le Washington Post, les dommages causés par ces attaques sont estimés à des dizaines de milliards de dollars.

L'administration du président Barack Obama tente de contrer les attaques de ces pays, notamment en déposant des plaintes officielles, en expulsant le personnel diplomatique, en restreignant la délivrance de visas et en formulant des réclamations auprès de l'Organisation internationale du travail (OIT), explique le Washington Post.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook