36 morts en Inde pendant le festival de purification

Radio-Canada avec Agence France-Presse, Associated Press et Reuters

36 personnes sont mortes en Inde dans une bousculade, pendant le festival annuel de purification dans le fleuve du Gange.

La bousculade, qui a aussi fait plusieurs blessés, s'est produite en début de soirée, près de la gare ferroviaire d'Allahabad, où des pèlerins étaient massés en attendant de rentrer chez eux.

Selon les autorités locales, les passerelles d'un pont proche de la gare ont cédé sous le poids de la foule. Plusieurs personnes se reposaient sur ces balustrades, et celles-ci n'ont pas supporté la charge. Un certain nombre de personnes ont glissé en bas des escaliers et c'est ce qui a déclenché la bousculade, a expliqué un responsable gouvernemental.

Une autre version des événements rapportée par des témoins fait toutefois état d'une manœuvre de la police qui aurait chargé la foule à la matraque. Des parents de victimes ont accusé la police d'avoir provoqué la panique et causé ainsi l'accident.

Le premier ministre indien, Manmohan Singh, a promis une assistance financière aux familles des victimes.

La journée de dimanche était la troisième des six journées les plus importantes de baignade du Kumbh Mela, l'un des plus imposants pèlerinages sur la planète. Dimanche était aussi considéré comme la journée la plus propice de la Kumbh Mela.

Un record de baigneurs a été enregistré, avec plus de 30 millions de pèlerins sur les rives du fleuve aux eaux sacrées, selon les autorités locales.

Le festival de cette année très prisée par les pèlerins parce que les astrologues indiens considèrent que les astres sont alignés d'une manière particulièrement favorable et que cet alignement ne se produit qu'une fois tous les 147 ans.

Les six journées de baignade sont fixées en fonction de l'alignement des astres. Les dévots hindous croient qu'un bain dans les eaux du fleuve sacré pendant l'une de ces journées efface leurs péchés en plus de les libérer du cycle des réincarnations.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook