Chasse à l'homme aux États-Unis : la police rouvre l'enquête sur le congédiement

Photo de Christopher Dorner fournie par la police de Irvine, au sud de Los Angeles, en Californie Photo de Christopher Dorner fournie par la police de Irvine, au sud de Los Angeles, en Californie  Photo :  Police de Irvine (Californie)

Pendant que les recherches se poursuivent pour retrouver un ancien policier soupçonnés de meurtres, les autorités ont annoncé leur intention de rouvrir le dossier ayant mené au congédiement du suspect.

Selon ce qu'a déclaré Charlie Beck, chef de police de la ville de Los Angeles à la station de télé KCBS, les responsables comptent réexaminer les allégations de Christopher Dorner, qui affirme que des « collègues racistes » sont responsables de la fin de sa carrière dans les forces de l'ordre.

Des milliers de policiers armés sont restés à l'affût en Californie, au Nevada, en Arizona et dans le nord du Mexique à cause de cet homme nourri par la vengeance et qui se dit prêt à mourir.

Selon la police, des agents ont gardé sous surveillance plus de 40 personnes mentionnées comme des cibles dans un message que Dorner aurait publié sur Facebook. Il se serait aussi engagé à utiliser « toutes ses connaissances sur les armes légères, les armes de démolition, les munitions et en matière de survie » pour faire « la guerre » aux agents du service de police de Los Angeles et à leurs familles.

Le suspect dit vouloir laver sa réputation

Selon les documents d'une audience de la Cour d'appel, Dorner a été congédié après avoir déposé une plainte contre son agente de formation. Dorner avait alors allégué que celle-ci avait maltraité un schizophrène souffrant de démence sévère lors d'une arrestation.

Le père de l'homme schizophrène, Richard Gettler, a livré un témoignage corroborant la version de Dorner.

Après que son fils eut été renvoyé à la maison, le 28 juillet 2007, Richard Gettler avait demandé « s'il avait été impliqué dans un combat parce que son visage était bouffi ». Son fils lui avait confié avoir reçu deux coups de pied à la poitrine de la part d'un policier.

L'incident a mené au licenciement de Dorner en 2008.

Selon les autorités policières, Dorner aurait tué par balles, dimanche, un couple se trouvant dans le garage de leur résidence. La femme était la fille d'un capitaine de police à la retraite qui a représenté Dorner lors des procédures judiciaires ayant mené à son congédiement.

Quelques heures après qu'il eut été identifié comme suspect dans ce double meurtre, la police croit que Dorner a blessé par balle un policier de Los Angeles, avant d'utiliser un fusil pour prendre deux policiers de Riverside en embuscade, jeudi matin, en tuant un et blessant grièvement l'autre.


Associated Press

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook