Un ancien policier de Los Angeles soupçonné de meurtre toujours en fuite

Photo de Christopher Dorner fournie par la police de Irvine, au sud de Los Angeles, en Californie

Plus de 100 policiers américains, y compris des équipes d'intervention tactique, ont été transportés dans des motoneiges blindées et des transports de troupes dans les montagnes enneigées du sud de la Californie, afin de retrouver Christopher Dorner, un ancien policier de Los Angeles soupçonné d'avoir tué trois personnes pour se venger des gens lui ayant fait perdre son emploi.

Accompagnés de chiens pisteurs, les agents sont allés de porte à porte, conscients du fait qu'ils pourraient foncer dans un piège monté par cet ancien réserviste de la marine bien entraîné qui connaît leurs stratégies et leurs tactiques autant qu'eux.

M. Dorner aurait également menacé de tuer plusieurs autres personnes.

Alors que les autorités sont aux prises avec d'épaisses couches de neige et des températures glaciales dans les montagnes, des milliers de policiers lourdement armés demeuraient attentifs en Californie, au Nevada, en Arizona et dans le nord du Mexique.

Selon la police, des agents continuent ainsi à surveiller plus de 40 personnes mentionnées comme étant des cibles dans un virulent billet publié par Christopher Dorner sur Facebook.

La chasse à l'homme a créé de fortes tensions dans le sud de la Californie. Des apparitions non confirmées de Dorner ont été rapportées près de Barstow, à environ 100 kilomètres au nord du site des fouilles montagneuses, et dans le centre-ville de Los Angeles.

Certains responsables des autorités ont dit que le suspect semblait être à la fois partout et nulle part, et spéculent que Dorner tente d'étirer les ressources policières.

Les policiers emmènent des effets personnels appartement à Christopher Dorner de la maison de sa mère, à La Palma, en Californie.

Pour l'instant, la police se concentre sur les montagnes se trouvant à environ 125 kilomètres à l'est de Los Angeles. Il s'agit d'une région sauvage, formée de forêts denses et de pics acérés, qui représente autant de risques pour Dorner que pour les policiers lancés à ses trousses.

Un couple tué

Après la découverte de l'épave calcinée du camion du suspect, jeudi après-midi, les équipes tactiques, en habits de camouflage, ont commencé à quadriller les montagnes.

Les autorités ont dit ne pas savoir depuis combien de temps Dorner planifiait son massacre. Il n'est pas non plus possible de savoir s'il a des proches dans la région, ou s'il y a stocké des provisions, des vêtements ou des armes.

Dorner a servi dans la marine, recevant des décorations pour ses talents au fusil de précision et au pistolet. Il a été assigné à une unité de combat sous-marin et à plusieurs unités d'entraînement aérien, selon des informations militaires. Il a quitté la police de Los Angeles pour une mission de six mois à Bahreïn en 2006 et 2007.

Selon les autorités policières, Dorner aurait tué par balles, dimanche, un couple se trouvant dans le garage de leur résidence. La femme était la fille d'un capitaine de police à la retraite qui a représenté Dorner lors des procédures judiciaires ayant mené à son congédiement.

Quelques heures après qu'il eut été identifié comme suspect dans ce double meurtre, la police croit que Dorner a blessé par balle un policier de Los Angeles, avant d'utiliser un fusil pour prendre deux policiers de Riverside en embuscade, jeudi matin, en tuant un et blessant grièvement l'autre.

Selon la police, Dorner serait muni de plusieurs armes, y compris un fusil d'assaut.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook