Chili : le corps de Pablo Neruda exhumé

Pablo Neruda en 1971 Pablo Neruda en 1971  Photo :  AFP/STF

Les autorités chiliennes ont exhumé lundi la dépouille du prix Nobel de littérature Pablo Neruda afin de faire la lumière sur le mystère entourant la mort de l'un des plus grands poètes du XXe siècle.

Selon la version officielle, M. Neruda est décédé des suites d'un cancer de la prostate et du choc provoqué par le coup d'État de 1973, après lequel plusieurs de ses amis ont été persécutés et tués.

Mais son chauffeur et plusieurs Chiliens croient qu'il a plutôt été assassiné par des agents du régime dictatorial du général Augusto Pinochet.

Les experts craignaient que la salinité et l'humidité de l'air ne nuisent à l'exhumation qui s'est déroulée à la résidence de Pablo Neruda à Isla Negra, un affleurement rocheux faisant face à l'océan Pacifique.

Mais Patricio Bustos, le chef des services de médecine légale du Chili, a déclaré que le cercueil de l'écrivain était toujours en bon état une heure après avoir été sorti de terre. Il a été recouvert d'un drapeau chilien et envoyé dans la capitale, Santiago, pour que le corps soit examiné.

Les restes de M. Neruda pourraient aussi être analysés à l'étranger puisque, selon M. Bustos, le Chili a reçu des offres de la part de laboratoires situés aux États-Unis et en Europe.

« Une fois que nous aurons fait des tests à notre propre laboratoire dans le respect des mesures de sécurité biomédicale et avec une grande vigilance, nous pourrons établir un échéancier pour le processus », a déclaré Patricio Bustos aux médias.

« La partie la plus complexe sera de chercher des substances toxiques qui pourraient être non seulement des poisons classiques, mais aussi, d'après les témoignages, des médicaments administrés en fortes doses pour nuire au poète. » — Patricio Bustos, le chef des services de médecine légale du Chili
Pablo Neruda, le 21 octobre 1971, alors ambassadeur du Chili en France Pablo Neruda, le 21 octobre 1971, alors ambassadeur du Chili en France  Photo :  AFP/AFP

Pablo Neruda, qui a remporté le prix Nobel de littérature en 1971, est surtout connu pour sa poésie, particulièrement pour son recueil « Vingt poèmes d'amour et une chanson désespérée ». Il a aussi été diplomate et un ami proche du président socialiste Salvador Allende, qui a préféré se suicider plutôt que de se rendre aux troupes de Pinochet le 11 septembre 1973.

M. Neruda avait prévu s'exiler, ce qui lui aurait permis de dénoncer la dictature sans craindre pour sa vie. Un jour avant son départ, il a été transporté en ambulance jusqu'à l'hôpital Santa Maria à Santiago afin d'être mis à l'abri de toute persécution politique.

Officiellement, l'écrivain est mort au centre hospitalier le 23 septembre de causes naturelles liées au choc subi à la suite du coup d'État. Pendant des années, son chauffeur et garde du corps Manuel Araya a soutenu que l'homme de lettres avait été assassiné par des agents du régime ayant injecté du poison dans son estomac alors qu'il se trouvait à l'hôpital.

« Sans cette injection, M. Neruda ne serait pas mort », a affirmé M. Araya.

« Après avoir vu son corps être exhumé, j'ai ressenti beaucoup de douleur parce que j'étais à ses côtés durant les 24 heures qui ont précédé sa mort. Cela a pris beaucoup de temps, mais justice a enfin été faite. » — Manuel Araya, chauffeur et garde du corps de Pablo Neruda

L'exhumation a été approuvée par un juge à la demande du Parti communiste chilien. Manuel Araya et l'un des quatre neveux du poète ont assisté à l'événement.

Associated Press

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook