Chasse à l'homme aux États-Unis : la camionnette du suspect retrouvée

Radio-Canada avec Associated Press
La camionnette incendiée de Christopher Dorner a été retrouvée à Big Bear à 125 km de Los Angeles. La camionnette incendiée de Christopher Dorner a été retrouvée à Big Bear à 125 km de Los Angeles.

La camionnette de l'ancien policier de Los Angeles qui aurait tué trois personnes depuis dimanche dernier a été retrouvée incendiée près d'un centre de ski à Big Bear Lake, à 125 km à l'est de Los Angeles.

Près de la camionnette, les policiers ont remarqué des empreintes de pas qui s'éloignaient du véhicule. Ils ont donc bouclé le centre de ski et le village avoisinant, et ils recherchent activement leur ancien collègue Christopher Dorner. Quelque 125 policiers fouillent le village de porte en porte pour retrouver le suspect Christopher Dorner. Une équipe de l'escouade tactique (SWAT) appuie les policiers afin de sécuriser l'endroit. Les écoles ont adopté des mesures de confinement. « Il pourrait être n'importe où », a indiqué le shérif du comté de San Bernardino, John McMahon. « C'est pourquoi nous cherchons de porte à porte. »

La camionnette du suspect a été envoyée à un laboratoire scientifique de la police pour y être scrutée à la loupe.

Les policiers ont passé la nuit à fouiller la montagne à la recherche du suspect. La montagne est couverte de neige et les températures se situent sous le point de congélation. Une tempête de neige s'abat présentement sur la région.

Christopher Dorner, 33 ans, a publié un manifeste de 11 pages dans lequel il énonce son intention d'attaquer ses anciens collègues, qui lui ont fait une mauvaise réputation, en plus de désigner une quarantaine de cibles potentielles.

Des agents ont été déployés pour protéger les cibles potentielles énumérées par Dorner, qui a également reçu un entraînement militaire à titre de réserviste de la marine. Plusieurs membres de la police de Los Angeles (LAPD) figurent sur la liste noire de leur ancien collègue.

Le présumé meurtrier Christopher Dorner Le présumé meurtrier Christopher Dorner

Embauché en février 2005 par le LAPD, il a été congédié en 2008 pour avoir effectué de fausses déclarations. Le suspect a dénoncé une supérieure qui aurait, selon ses dires, brutalisé un suspect. Le service de police a institué une enquête et conclut que l'agent Dorner avait effectué de fausses déclarations pour incriminer sa supérieure. Une conclusion qui a provoqué le renvoi de M. Dorner.

Il conteste son renvoi de la police, et c'est dans le but de laver sa réputation qu'il a entrepris son oeuvre meurtrière. « Je déclencherai une guerre non conventionnelle et asymétrique contre les agents du LAPD en uniforme, qu'ils soient en service ou non », affirme la déclaration. « Malheureusement, je ne serai pas vivant pour voir mon nom blanchi. Tout cela concerne mon nom. Un homme n'est rien sans son nom. »

Crimes allégués

La traque policière a commencé lorsque des enquêteurs ont relié Dorner au meurtre d'une jeune femme de 28 ans. Cette dernière était la fille d'un ancien capitaine de police qui l'avait représenté au cours d'une audience disciplinaire. Dorner aurait également abattu le conjoint de la jeune femme, un homme de 27 ans.

Deux policiers ont été criblés de balles dans leur voiture de patrouille de Los Angeles. Les policiers traquent le présumé auteur de la fusillade, Christopher Dorner. Deux policiers ont été criblés de balles dans leur voiture de patrouille de Los Angeles. Les policiers traquent le présumé auteur de la fusillade, Christopher Dorner.

Les autorités soupçonnent également l'homme d'avoir ouvert le feu tôt jeudi contre des policiers dans des villes à l'est de Los Angeles, tuant un agent et en blessant un autre. Dans une autre agression, il aurait tiré en direction d'un autre policier. Le projectile de l'arme à feu aurait effleuré la tête du policier, qui s'en est tiré avec des blessures mineures.

La traque s'était étendue de la Californie au Nevada, en passant par le Colorado et le Mexique, selon un responsable du U.S. Marshals Service avant que l'on retrouve sa camionnette. Les policiers sont tellement sur les dents que des agents ont ouvert le feu sur une camionnette ressemblant à celle du suspect, blessant deux civils.

Le suspect serait lourdement armé, selon les policiers, qui ont retiré tous les policiers à moto de la circulation craignant qu'ils ne représentent des cibles trop vulnérables pour le suspect. La police de Los Angeles compte près de 10 000 membres.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook