Mali : « plusieurs centaines » d'islamistes tués, affirme Paris

Un bâtiment détruit par un raid aérien français à Douentza, entre Mopti et Gao. Un bâtiment détruit par un raid aérien français à Douentza, entre Mopti et Gao.  Photo :  AFP/PASCAL GUYOT

Pour la première depuis le début de l'intervention militaire au Mali, soit près d'un mois, les autorités françaises ont communiqué un vague bilan des opérations dans ce pays du Sahel.

Le ministère français de la Défense a fait état mardi de « plusieurs centaines » d'islamistes tués lors des « frappes aériennes » de l'armée française ainsi que lors « de combats directs et frontaux à Konna et à Gao ».

Les frappes aériennes ont ciblé des camionnettes transportant des combattants et du matériel militaire.

Le ministère a toutefois refusé de donner un bilan précis des opérations pour ne pas se livrer à « un décompte macabre ».

Auparavant, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian s'est contenté de déclarer que les troupes françaises avaient infligé « beaucoup de dégâts dans les groupes terroristes djihadistes », évoquant « plusieurs centaines, un nombre significatif » de combattants islamistes tués.

M. Le Drian a par ailleurs affirmé que l'armée malienne a arrêté quelques personnes, sans donner plus de détails, indiquant qu'ils seront jugés.

Ces déclarations des autorités françaises contredisent les déclarations de certains militaires français au Mali, qui ont affirmé qu'il n'y a eu aucune résistance de la part des rebelles.

L'Algérie renforce sa sécurité aux frontières

Un haut responsable algérien de la sécurité a affirmé à Associated Press que les soldats qui surveillent les frontières avec le Mali avaient reçu l'ordre de tirer sur toute personne qui tenterait de franchir la frontière illégalement.

Selon ce responsable, les autorités algériennes craignent que l'avancée des troupes françaises dans le nord du Mali pousse les rebelles à se réfugier en Algérie.

L'Algérie a fermé ses frontières longues de 1000 kilomètres avec le Mali deux jours après l'intervention française.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook