Bulgarie : un Canadien aurait participé à un attentat à la bombe

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Associated Press
Deux autres autobus ont pris feu après l'explosion Deux autres autobus ont pris feu après l'explosion, le 18 juillet 2012  Photo :  AFP/STR

Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a confirmé mardi qu'un des suspects qui ont perpétré l'attentat à la bombe qui a coûté la vie à des touristes israéliens en Bulgarie en juillet dernier avait la double citoyenneté canadienne et libanaise. 

Selon M. Baird, ce Libano-Canadien réside au Liban, mais il aurait disparu dans la nature.

Plus tôt, des responsables bulgares avaient annoncé que ce sont des membres du groupe militant libanais Hezbollah, dont potentiellement un Canadien, qui avaient perpétré l'attentat à la bombe.

Le ministre de l'Intérieur bulgare Tsvetan Tsevtnov affirme que les deux suspects sont entrés au pays avec des passeports australien et canadien. M. Tsevtnov a dit que la Bulgarie attendait la collaboration du Liban dans cette affaire.

Outre le kamikaze, cet attentat commis à l'aéroport de la ville balnéaire de Bourgas avait fait six morts, soit cinq touristes israéliens et leur chauffeur bulgare. Trente personnes avaient aussi été blessées.

Le gouvernement bulgare implique également l'Iran dans l'attaque, ce que Téhéran a démenti. Le Hezbollah a aussi nié toute implication dans cet attentat.

De son côté, le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a appelé l'Union européenne à « tirer les conclusions quant à la vraie nature du Hezbollah », à la suite de cette annonce des autorités bulgares.

« C'est une nouvelle confirmation de ce que nous savions déjà : que le Hezbollah et son parrain l'Iran orchestrent une campagne terroriste à travers les pays et les continents », a affirmé le premier ministre israélien. Depuis l'attentat, Israël accuse l'Iran d'en être le commanditaire, et le Hezbollah d'en avoir été l'exécutant.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook