Attentat en Turquie : trois suspects arrêtés

Ambassade des États-Unis à Ankara après l'explosion Ambassade des États-Unis à Ankara après l'explosion  Photo :  AFP/ADEM ALTAN

La police a arrêté trois suspects en lien avec l'attentat-suicide contre l'ambassade des États-Unis à Ankara, en Turquie, a rapporté samedi une chaîne télévisée turque.

L'attaque survenue vendredi a causé la mort du kamikaze et d'un agent de sécurité turc, en plus de blesser gravement un journaliste de la télévision locale.

Citant des sources au sein des forces de sécurité, la chaîne privée NTV a affirmé que les policiers avaient appréhendé trois personnes samedi, deux à Ankara et une à Istanbul.

Les deux se trouvant à Ankara étaient interrogées alors que l'autre était en route pour la capitale turque.

Le reportage n'a pas dévoilé l'identité des trois suspects ni précisé leur rôle dans l'attaque, que la Turquie a mis sur le compte d'une organisation de gauche.

Le kamikaze avait été emprisonné pour terrorisme

Plus tôt samedi, le gouvernement turc avait révélé que le kamikaze ayant réalisé l'attentat avait passé quatre ans en prison pour terrorisme avant d'être libéré en raison d'une maladie contractée alors qu'il faisait une grève de la faim.

Ecevit Sanli avait été arrêté en 1997 parce qu'il était membre du Parti-Front révolutionnaire de libération du peuple (DHKP-C), une formation illégale, et avait participé à une grève de la faim ayant entraîné la mort de dizaines de détenus.

Selon le ministre turc de l'Intérieur, Mouammar Guler, Sanli a été relâché en 2001 après avoir été diagnostiqué avec un syndrome confabulatoire causé par son jeûne prolongé.

C'est la deuxième fois en cinq mois qu'une installation diplomatique des États-Unis est la cible d'une attaque après celle survenue le 11 septembre 2012 au consulat américain à Benghazi, en Libye, qui a coûté la vie à l'ambassadeur Chris Stevens et à trois de ses compatriotes.

Associated Press

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook