Le monde arabe en mutation

Syrie : découverte de 78 corps à Alep

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters
Une partie des cadavres rassemblés dans une école à Alep

Un rebelle de l'Armée syrienne libre (ASL), Abou Seif, a affirmé mardi que 78 corps avaient été récupérés dans la rivière Kouweïk, près d'Alep. Selon lui, il reste encore une trentaine de cadavres que l'ASL ne peut pas récupérer en raison de la présence des tireurs embusqués du régime.

Il s'agit pour la plupart de jeunes dans la vingtaine. Ils ont les mains attachées derrière le dos et ont été exécutés d'une balle dans la tête.

« Nous ne savons pas qui ils sont, car ils n'ont pas de pièces d'identité », a déclaré un volontaire sur place.

Les corps ont été découverts entre les quartiers Boustane al-Kasr et Ansari, contrôlés par les rebelles.

Selon l'ASL, c'est le régime qui a jeté les corps dans la rivière pour qu'ils arrivent dans les quartiers sous le contrôle de la rébellion et ainsi l'accuser du meurtre.

Mais un responsable des services de sécurité syriens a affirmé qu'il s'agissait de citoyens du quartier Boustane al-Kasr, qui ont été enlevés par des « groupes terroristes » parce qu'ils étaient accusés d'être en faveur du régime. Le régime qualifie les rebelles de terroristes.

Selon lui, les familles des victimes ont essayé de négocier en vain leur libération à plusieurs reprises. Ce responsable affirme qu'ils ont été exécutés dans la nuit de lundi à mardi.

Aide aux réfugiés syriens

Le président américain a annoncé mardi une aide supplémentaire de 155 millions de dollars aux réfugiés syriens. Cette aide consiste essentiellement en vêtement d'hiver pour les enfants, en médicaments pour les personnes âgées et en nourriture.

Avec cette annonce, l'aide américaine aux réfugiés syriens atteint 365 millions de dollars.

Par ailleurs, des organismes de charité des monarchies du Golfe se sont engagés mardi à octroyer 183 millions de dollars aux réfugiés syriens.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook