France : le ministre du budget visé par une enquête

Radio-Canada avec Agence France-Presse
Le ministre français délégué au Budget, Jérôme Cahuzac Le ministre français délégué au Budget, Jérôme Cahuzac  Photo :  AFP/BERTRAND GUAY

Le parquet de Paris a institué une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale dans le dossier du ministre français délégué au Budget, Jérôme Cahuzac. Le parquet vérifie si le ministre a détenu un compte en Suisse.

Le site d'information Mediapart a révélé que le ministre Cahuzac a détenu un compte non déclaré à la banque suisse UBS. Le site appuie ses allégations sur une conversation enregistrée dans laquelle on entend un homme, que le site présente comme étant Jérôme Cahuzac, parler de son compte dans une banque suisse.

M. Cahuzac a toujours nié les allégations du site Internet. Il salue d'ailleurs l'ouverture de cette enquête qui permettra de « démontrer sa complète innocence des accusations absurdes dont il fait l'objet », selon les termes du communiqué diffusé par son ministère.

« Il appartient au procureur de la République de Paris, conformément à la loi, de faire procéder, sans attendre, aux vérifications relatives à la réalité et au contenu de l'enregistrement ainsi qu'à toutes les auditions nécessaires pour parvenir à la manifestation de la vérité », a précisé le parquet de Paris.

Selon le site Mediapart, le ministre Cahuzac a fermé son compte suisse en 2010. Il aurait transféré les fonds de ce compte dans un autre compte à Singapour. Ces affirmations s'appuient sur un enregistrement fourni par un adversaire politique défait à la mairie de Villeneuve-sur-Lot en 2001.

Le ministre Cahuzac a nié avoir détenu un compte bancaire en Suisse, de même qu'ailleurs à l'étranger. Il a d'ailleurs déposé une plainte pour diffamation contre le site Internet Mediapart.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

mercredi 17 décembre

Facebook