Israël veut construire une clôture le long de la frontière syrienne

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Associated Press
Benyamin Nétanyahou, premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, premier ministre israélien  Photo :  AFP/ABIR SULTAN

Le gouvernement israélien entend ériger une clôture le long de sa frontière avec la Syrie pour contrer « les incursions terroristes ».

Le premier ministre Benyamin Nétanyahou en a fait l'annonce dimanche soutenant que le régime syrien était « instable » et qu'Israël s'inquiétait des armes chimiques qui se trouveraient au pays.

Il a déclaré aux membres de son cabinet qu'au-delà de la frontière, l'armée syrienne s'était retirée au profit des « forces internationales du Djihad ».

Selon Benyamin Nétanyahou, Israël a besoin d'une barrière semblable à celle située le long de la frontière avec l'Égypte. Cette clôture, qui est presque terminée, a permis de stopper le flux de migrants clandestins africains, a-t-il expliqué.

Un responsable israélien de la sécurité a précisé que la nouvelle clôture souhaitée dans le Golan, dont une dizaine de kilomètres ont déjà été réalisés, suivra le parcours d'une plus ancienne.

Il reste « près de 60 km » à construire et les travaux devraient se terminer en 2013, a-t-il ajouté.

La Syrie est en proie à une guerre civile après une révolte populaire qui a débuté en 2011 dans la foulée du printemps arabe. Les incidents se sont multipliés dans la zone tampon du Golan, l'armée syrienne procédant à des tirs et à des incursions à la poursuite d'opposants du régime.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook