Le conservateur Shinzo Abe nouveau premier ministre du Japon

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters
Le nouveau premier ministre du Japon, Shinzo Abe

Shinzo Abe a été officiellement nommé ce mercredi Premier ministre du Japon par les sénateurs et députés.

Le conservateur Shinzo Abe redevient premier ministre cinq ans après sa démission en septembre 2007 qui faisait suite à une série de scandales et de problèmes de santé. Lors de son arrivée au pouvoir, en septembre 2006, ce petit fils de Premier ministre était devenu à 52 ans le plus jeune chef de gouvernement japonais depuis la Seconde Guerre mondiale.

Il a dit ce matin « vouloir tirer les leçons de l'expérience de mon précédent gouvernement, y compris les échecs, et viser un gouvernement stable ».

L'ancien premier ministre Taro Aso a été nommé ministre des Finances dans le nouveau gouvernement japonais L'ancien premier ministre Taro Aso a été nommé ministre des Finances dans le nouveau gouvernement japonais  Photo :  AFP/KAZUHIRO NOGI
Les nouveaux ministres clefs

  • L'ancien Premier ministre Taro Aso, âgé de 72 ans, a aussitôt été nommé ministre des Finances. 
  • L'ancien ministre des services financiers Toshimitsu Motegi devient ministre du Commerce et de l'Industrie. Il est également chargé de redéfinir la politique énergétique du Japon, un an et demi après la catastrophe nucléaire de Fukushima.
  • Fumio Kishida est ministre des Affaires étrangères, un poste sensible dans cette période de tensions entre Tokyo et Pékin, notamment au sujet des îles proche de Taïwan que les Chinois appellent Diaoyu et les Japonais Senkaku.
  • Itsunori Onodera est nommé à la tête du ministère de la Défense.
  • Yoshihide Suga devient secrétaire général et porte-parole du gouvernement.
Le nouveau ministre des affaires étrangères du Japon, Fumio Kishida Le nouveau ministre des affaires étrangères du Japon, Fumio Kishida  Photo :  AFP/KAZUHIRO NOGI

Le nouveau premier ministre Shinzo Abe aura fort affaire pour redresser l'économie japonaise, qui subit sa quatrième récession depuis 2000.

Le Parti Libéral-Démocrate (PLD) et son allié, le parti Nouveau Komeito, ont remporté deux tiers des 480 sièges de la Chambre des représentants, la chambre basse de la Diète, à l'issue du scrutin du 16 décembre. Ils ne disposent pas de la majorité à la Chambre des conseillers, la chambre haute. Le PLD va tout faire pour l'obtenir lors des élections de juillet, pour sortir définitivement le pays de l'instabilité politique qui a vu les gouvernements se succéder depuis 2006 en raison de blocages politiques.

Shinzo Abe, qui succède à Yoshihiko Noda, devrait effectuer son premier voyage à l'étranger à Washington.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

mercredi 17 décembre

Facebook