L'armée de Joseph Kony a tué 39 personnes selon l'ONU

Joseph Kony, chef de la LRA Joseph Kony, chef de la LRA  Photo :  PC/AP

Le secrétaire général des Nations Unies soutient que le groupe de miliciens du seigneur de guerre africain Joseph Kony, l'Armée de résistance du Seigneur, a tué 39 civils cette année, dont 19 en République démocratique du Congo et 20 autres en République centrafricaine.

Un rapport de Ban Ki-moon au Conseil de sécurité stipule que « plus de 180 attaques présumées de l'Armée de résistance du Seigneur ont été rapportées par des groupes humanitaires » en 2012, au cours desquelles 193 personnes ont été kidnappées dans ces deux pays.

Le rapport indique que l'armée de résistance de Kony a perpétré 42 attaques au Congo et 138 autres en République centrafricaine, forçant 443 000 personnes à quitter leur domicile.

Joseph Kony est recherché pour crimes de guerre par le Tribunal pénal international. Environ 2500 soldats de l'Union africaine participent à une chasse à l'homme pour le retrouver. Il avait fait l'objet d'une campagne contre lui sur Internet en avril dernier. La vidéo appelant à sa capture a été vue plus de 94 millions de fois.

Associated Press

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook