Amnistie Internationale accuse l'armée pakistanaise de graves violations

L'armée pakistanaise lors d'une offensive. L'armée pakistanaise lors d'une offensive.  Photo :  AFP/A. Majeed

L'organisation Amnistie Internationale accuse l'armée pakistanaise de violations importantes des droits de la personne dans le cadre de sa lutte aux insurgés talibans, dans le nord-ouest du pays.

Le groupe londonien affirme dans un nouveau rapport que des suspects sont fréquemment détenus sans que des accusations soient portées contre eux, ou encore qu'ils sont torturés ou maltraités pendant leur détention.

Certains détenus ne survivent pas, ajoute Amnistie, et leurs corps sont ensuite soit rendus à leurs familles, soit abandonnés dans des régions reculées. Ceux qui survivent seraient menacés de conséquences graves s'ils racontent publiquement leurs conditions de détention.

« Des mensonges », selon l'armée pakistanaise

L'armée pakistanaise a rejeté ces accusations en bloc, les qualifiant de « mensonges » et évoquant une campagne de salissage contre le Pakistan et ses forces armées.

Amnistie a reconnu que le Pakistan est confronté à des problèmes particuliers dans sa lutte contre les talibans. L'organisme a toutefois critiqué le gouvernement et l'armée pour ne pas avoir enquêté sur les violations présumées.

Il ajoute que de nouvelles lois fournissent fréquemment une justification juridique aux gestes des soldats.


Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook