Massacre de Srebrenica : prison à vie pour le général Zdravko Tolimir

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters
Le général Zdravko Tolimir Le général Zdravko Tolimir  Photo :  AFP/PETER DEJONG

Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie a condamné mercredi l'ancien général Zdravko Tolimir à la prison à perpétuité pour son rôle dans le massacre de Srebrenica.

L'adjoint des services de renseignement de l'état-major de l'armée serbe de Bosnie pendant la guerre des Balkans était notamment accusé d'avoir planifié le massacre pendant la guerre de Bosnie, entre 1992 et 1995.

Près de 8000 hommes et garçons musulmans avaient été tués dans le pire massacre commis en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale et qui a fait près de 100 000 morts.

Selon l'accusation, après la chute des enclaves de Srebrenica et de Zepa, quelque 25 000 femmes, enfants et personnes âgées avaient été transférés de force vers des territoires contrôlés par les musulmans de Bosnie. Les hommes et les garçons en âge de porter des armes, militaires ou civils, avaient, eux, été exécutés et jetés dans des fosses communes.

Zdravko Tolimir, arrêté en Bosnie-Herzégovine le 31 mai 2007, avait plaidé non coupable. Son procès s'était ouvert, après plusieurs reports en raison de son État de santé.

Pour sa défense, M. Tolimir avait assuré ne pas « avoir donné d'ordres lors des combats » en maintenant que l'attaque de Srebrenica, en juillet 1995, avait pour but de combattre « des groupes terroristes armés » et non la population civile.

L'association des Mères de Srebrenica, regroupant des proches des victimes du massacre commis en 1995 dans cette ville de Bosnie orientale, a exprimé mercredi son soulagement après avoir appris le verdict.

« Je refais confiance au TPIY », a déclaré Fahira Fejzic, dont le mari et le fils adolescent avaient été tués à Srebrenica. « Ma douleur est un petit peu moins grande aujourd'hui », a-t-elle ajouté, estimant que le général serbe bosniaque aurait « mérité la peine de mort pour tout ce qu'il a fait ».

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook