Dernier hommage à Oscar Niemeyer à Rio de Janeiro

Le reportage de Jean-Michel Leprince

La ville où le célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer a vu le jour il y a 104 ans lui a rendu un dernier hommage vendredi, avec une veillée funèbre publique, des fleurs et un spectacle de samba.

Après avoir été exposé à Brasilia, dans le palais présidentiel qu'il a lui-même dessiné, le corps de M. Niemeyer a été transporté à Rio de Janeiro pour la veillée funèbre. Des hommes et des femmes se sont succédé devant le cercueil recouvert du drapeau brésilien et de trois roses au Palais municipal, afin de le saluer une dernière fois avant les funérailles.

Au cimetière Sao Joao Batista, quelques centaines de curieux se sont facilement introduits dans une cérémonie qui devait être privée. Ils ont suivi la procession funèbre au-delà des grilles d'entrée du cimetière et se sont faufilés dans le labyrinthe étroit rempli de mausolées et de statues.

Certaines personnes endeuillées ont prié et chanté des hymnes, tandis que d'autres agitaient le drapeau du Parti communiste pour représenter les convictions politiques d'Oscar Niemeyer. Le groupe de samba Banda de Ipanema était présent à l'enterrement, puisque l'architecte était l'un des parrains de la célèbre troupe de carnaval.

Oscar Niemeyer est mort mercredi, 10 jours avant son 105e anniversaire, d'une infection respiratoire.

Des oeuvres marquantes

Le style caractéristique d'Oscar Niemeyer a donné à la capitale du pays, Brasilia, une esthétique propre au Brésil. L'architecte utilisait le béton comme s'il s'agissait d'une matière malléable, créant des courbes sensuelles et un sens du mouvement.

Il a aussi conçu la majeure partie du siège des Nations unies à New York et plusieurs autres édifices ailleurs dans le monde.

La réputation internationale de l'architecte et de son travail était bien évidente dans les mots des visiteurs et dans la cascade de fleurs qui décoraient son cercueil. Les deux frères Castro, Fidel et Raul, ont chacun envoyé une couronne de fleurs.


Associated Press

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook