Obama veut 60,4 milliards de plus pour réparer les dégâts de Sandy

Radio-Canada avec Agence France-Presse, Associated Press et Reuters
New York après Sandy  Photo :  AFP/SPENCER PLATT

Le président des États-Unis, Barack Obama, demandera au Congrès d'autoriser une aide fédérale de 60,4 milliards de dollars américains pour les États touchés par l'ouragan Sandy.

Cette aide supplémentaire bénéficiera principalement aux États de New York et du New Jersey, qui ont été les plus affectés par le passage de la tempête à la fin du mois d'octobre.

Les gouverneurs de New York et du New Jersey ont salué cette nouvelle, soulignant que cette somme, si elle est approuvée par le Congrès, permettra de reconstruire les zones affectées en plus de protéger la région contre de futurs événements météorologiques de cette ampleur.

« La demande a été pensée pour permettre un maximum de flexibilité pour les États et nous continuerons de travailler avec le Congrès alors que nos besoins se précisent », ont expliqué dans une déclaration commune le gouverneur de l'État de New York Andrew Cuomo et celui du New Jersey, Chris Christie.

New York, où le coût des dommages a été évalué à 42 milliards de dollars américains, avait réclamé une aide supplémentaire à l'État fédéral en novembre dernier, arguant que les contribuables de l'État de New York ne pouvaient pas assumer cette facture seuls.

La tempête Sandy aura fait une quarantaine de morts aux États-Unis, en plus de provoquer des pannes de courant, des pénuries, des inondations et d'importants dégâts dans une vingtaine d'États.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook