« Nous avons un État », clame Mahmoud Abbas

Radio-Canada avec Agence France-Presse et La Presse Canadienne
Le reportage de Marie-Claude Dupont

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a été accueilli en héros lors de son retour en Cisjordanie dimanche, après avoir obtenu la reconnaissance d'un État palestinien par l'Assemblée générale des Nations unies.

Quelque 5000 personnes se pressaient près du siège du gouvernement de M. Abbas à Ramallah. Beaucoup d'entre eux brandissaient des drapeaux palestiniens et des ballons aux couleurs nationales.

Le président Abbas a soutenu dans un discours que les Palestiniens avaient désormais un État.

« Maintenant, nous avons un État. La Palestine a réussi quelque chose d'historique aux Nations unies. » — Mahmoud Abbas

« Jérusalem est, à jamais, la capitale de l'État de Palestine », a ajouté le président, sous les acclamations de la foule.

« La reconnaissance de la Palestine comme un État change beaucoup de réalités et vise à en établir de nouvelles », a-t-il dit, mettant tout de même les Palestiniens en garde. « Nous devons reconnaître que notre victoire a provoqué les puissances de la colonisation, de la guerre et de l'occupation ».

Jeudi, l'Assemblée générale des Nations Unies a octroyé à la Palestine le statut d'État observateur non membre de l'ONU grâce au vote de 138 pays membres de l'Assemblée générale sur 193. Neuf pays ont voté contre la résolution, dont Israël, les États-Unis et le Canada.

Au lendemain du vote, Israël a annoncé la construction de milliers de logements à Jérusalem-Est et en Cisjordanie. Dimanche, l'État hébreu suspendait le transfert des taxes qu'il collecte au profit de l'Autorité palestinienne.

Un drapeau palestinien composé de ballons dans la bande de Gaza lors d'un rassemblement pour célébrer l'obtention du titre d'État non membre de la Palestine à l'ONU. Un drapeau palestinien composé de ballons dans la bande de Gaza lors d'un rassemblement, le 2 décembre, pour célébrer l'obtention du titre d'État non membre de la Palestine à l'ONU.  Photo :  AFP/AHMAD GHARABLI

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook