10 000 soldats américains en Afghanistan après le retrait de l'OTAN

Radio-Canada avec Agence France-Presse
Le général John Allen, commandant des forces de l'OTAN en Afghanistan Le général John Allen, commandant des forces de l'OTAN en Afghanistan

Environ 10 000 soldats américains pourraient rester en poste en Afghanistan, même après la fin officielle de la mission de combat dans ce pays, en 2014.

Le Wall Street Journal rapporte dimanche que le commandant des forces américaines et internationales en Afghanistan, le général John Allen, a fait cette recommandation à l'administration du président Barack Obama. Celle-ci aurait décidé de suivre ses conseils.

Selon le journal, le général Allen suggérait de garder sur place un contingent de 6000 à 15 000 hommes, chargés d'opérations de formation et de lutte contre le terrorisme.

Si Washington a déjà indiqué ne pas souhaiter créer de bases militaires permanentes dans le pays, les États-Unis et l'Afghanistan sont tout de même en négociation par rapport au statut des soldats américains qui resteront après le départ des troupes de l'OTAN, en 2014. Le Wall Street Journal ajoute que le président afghan Hamid Karzaï serait ouvert à ce que des militaires américains restent sur le territoire, mais à ses conditions. Il veut notamment que ceux-ci puissent être jugés par les tribunaux afghans, si nécessaire.

Présentement, l'armée américaine compte plus de 65 000 soldats en Afghanistan.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook