De plus en plus de criminels âgés au Japon

Radio-Canada avec Agence France-Presse
Les mains d'un détenu sur les barreaux d'une cellule

Les prisons japonaises ont de plus en plus des airs de club de personnes âgées.

Le nombre de criminels âgés de plus de 65 ans était six fois plus élevé en 2011 que 20 ans auparavant, selon des chiffres publiés vendredi par le ministre de la Justice. Cette statistique est d'autant plus frappante que le Japon affiche l'un des taux de criminalité les plus bas au monde, et que celui-ci a encore diminué pour la neuvième année consécutive.

La plupart des personnes âgées sont arrêtées pour des délits mineurs, comme des vols à l'étalage. Toutefois, les autorités notent également une hausse dans le nombre de crimes violents. Les dossiers d'agressions commises par des aînés ont notamment augmenté de 50 % depuis 20 ans.

Certains cas frappent l'imaginaire. En avril dernier, un homme de 97 ans, qui se déplaçait grâce à un déambulateur, a été arrêté pour avoir tenté de tuer une femme de 84 ans avec un sabre.

Le vieillissement de la population, exceptionnel au Japon, n'expliquerait pas totalement ce phénomène, selon le rapport, qui n'indique toutefois pas la cause de la hausse des délits chez les aînés.

En chiffres

En 2011, 23 % de la population, soit près de 30 millions de personnes, était âgé de 65 ans et plus au Japon.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook