Inondations au Japon : au moins 24 morts et 5500 personnes isolées

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters
Vue aérienne de bâtiments de la ville d'Aso, dans la préfecture de Kumamoto Vue aérienne de bâtiments de la ville d'Aso, dans la préfecture de Kumamoto  Photo :  AFP/KUMAMOTO FIRE DEPARTMENT

Des inondations et des glissements de terrain provoqués par d'abondantes précipitations ces derniers jours ont causé la mort d'au moins 24 personnes sur l'île de Kyushu, dans le sud du Japon. Quelque 5500 personnes étaient toujours cernées par les eaux, dimanche, alors que de nouvelles pluies sont à craindre.

Des hélicoptères militaires acheminaient de la nourriture, de l'eau et des médicaments aux habitants des zones montagneuses du nord de l'île, selon des images télévisées.

Les villageois les plus âgés et les malades étaient transportés par hélicoptère vers des hôpitaux, ont ajouté les autorités.

Quelque 5500 personnes sont isolées depuis samedi soir, les routes menant à leurs villages étant rendues impraticables par des glissements de terrain et des chutes d'arbres, en raison des pluies torrentielles tombées sur la zone depuis mercredi.

L'approvisionnement en eau a également été coupé.

« Nous allons continuer d'envoyer des rations de survie aux habitants, car nous ne savons toujours pas à partir de quand nous pourrons nous rendre sur place », a déclaré Kayo Shinohara, porte-parole de la ville de Yame.

Les équipes de déblaiement ont repris leurs opérations dimanche matin sur l'ensemble des endroits touchés par les pluies.

Vingt-quatre personnes ont péri dans les inondations ou les glissements de terrain et plusieurs sont portées disparues, ont indiqué les autorités.

Les images de la télévision publique japonaise NHK montraient des bulldozers déblayant les rues, soulevant des arbres tombés et des débris divers, tandis que les habitants retiraient, à l'aide de pelles, la boue qui a envahi leurs maisons.

Les autorités ont levé dimanche matin l'appel à l'évacuation adressé la veille à quelque 400 000 personnes, rapporte NHK. Cet appel ne concerne plus que 3600 personnes.

Les conditions météo étaient plus calmes dimanche matin, mais l'agence météorologique du Japon a mis en garde contre de nouveaux glissements de terrain et des inondations attendues.

Il est tombé 81,7 cm de précipitations sur la ville d'Aso, au pied d'un volcan, où des coulées de boue ont enseveli 17 maisons jeudi, avec un bilan de 18 morts et quatre disparus.

Les inondations, survenues à la fin de la saison des pluies, ont touché en outre certains secteurs de l'île principale du Japon, Honshu, et notamment la région de Kyoto.

Digue emportée par les flots à Yanagawa, dans la préfecture de Fukuoka Digue emportée par les flots à Yanagawa, dans la préfecture de Fukuoka  Photo :  PC/Kyodo News
Circulation difficile à Hita, dans la préfecture d'Oita Circulation difficile à Hita, dans la préfecture d'Oita  Photo :  PC/Oita Godo Shimbun via Kyodo News, Ayako Wada
Militaires des forces d'autodéfense à la recherche de victimes des inondations Militaires des forces d'autodéfense à la recherche de victimes des inondations  Photo :  PC/Kyodo News
Vue aérienne de bâtiments de la ville d'Aso, dans la préfecture de Kumamoto Vue aérienne de bâtiments de la ville d'Aso, dans la préfecture de Kumamoto  Photo :  AFP/KUMAMOTO FIRE DEPARTMENT

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook