Le Chili hausse les impôts pour financer l'éducation

Jean-Michel Leprince a assisté à la manifestation étudiante.

Au lendemain d'une manifestation nationale ayant mobilisé quelque 50 000 étudiants en faveur de la gratuité scolaire au Chili, le président Sebastian Pinera a annoncé une réforme fiscale visant à récolter de 700 millions et 1 milliard de dollars par année destinés à financer l'éducation.

« Cette réforme [de l'éducation] exige une réforme fiscale qui nous permette de la financer d'une manière sérieuse, responsable et durable », a déclaré jeudi le président dans un message adressé à sa nation.

La réforme, qui doit être présentée lundi au Congrès, comporte notamment une réduction de l'impôt sur le revenu, ainsi qu'une hausse de l'impôt sur les profits des entreprises, de 17 % à 20 %.

Toutefois, elle a non seulement déjà été qualifiée d'insuffisante par l'opposition, qui possède la majorité au Sénat, mais également par les étudiants, qui réclament de leur côté une gratuité scolaire totale, dans ce pays qui a hérité du système d'éducation privé de l'ère Pinochet.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook