Le neuropsychiatre David Servan-Schreiber est mort

Radio-Canada avec Agence France-Presse
David Servan-Schreiber  Photo :  AFP/Jean-Pierre Muller

Le neuropsychiatre et auteur à succès David Servan-Schreiber a succombé à un cancer dimanche à 50 ans.

Son frère Franklin a annoncé à l'AFP qu'il est mort en soirée à l'hôpital des Hautes falaises, à Fécamp, en France.

David Servan-Schreiber luttait contre une grave rechute d'un cancer du cerveau apparu en 1992.

Le neuropsychiatre avait atteint une renommée internationale grâce aux livres Guérir, publié en 2003, et Anticancer, publié en 2007. Ces deux ouvrages ont été traduits en 40 langues et se sont vendus à plusieurs millions d'exemplaires.

Dans Guérir, il présentait sept méthodes naturelles pour guérir anxiété et dépression, « sans médicaments ni psychanalyse ».

Dans Anticancer, il parle de son propre cancer et fait état d'approches permettant d'augmenter le potentiel naturel d'autodéfense et de renforcer le traitement traditionnel, comme l'exercice physique, la méditation, la lutte contre le stress et la nutrition contrôlée.

Après la rechute de son cancer, en 2010, il avait publié On peut se dire au revoir plusieurs fois, dans lequel il évoque le drame qui le frappe et son combat contre la maladie. Il y fait aussi ses adieux à sa femme, à ses enfants et à tous ses lecteurs qui l'ont suivi ces dernières années.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook