L'Athabaskan rentre au Canada

Marilyn Marceau rapporte les commentaires de marins et de leurs proches.

L'Athabaskan, un destroyer des Forces canadiennes, est rentré à Halifax mercredi matin après avoir effectué une mission humanitaire de huit semaines en Haïti.

Le navire des Forces canadiennes rentre à Halifax mercredi après avoir effectué une mission humanitaire en Haïti.

Les proches des 240 membres d'équipage, présents sur les quais, ont acclamé les marins à leur arrivée. Les retrouvailles ont été chaleureuses.

Lors de sa mission, l'Athabaskan était ancré à proximité de Léogâne, une petite ville haïtienne qui se trouve à l'épicentre du séisme du 12 janvier.

Les marins de l'Athabaskan ont appuyé les efforts humanitaires dans la région. Ils sont fatigués, mais ils sont fiers du travail qu'ils ont accompli.

« J'ai fait des missions qui étaient plus longues que ça, six mois, neuf mois, mais mentalement, pour les choses qu'on a vues, celle-ci était la pire », indique Mario Duguay, électricien à bord de l'Athabaskan.

« Ce qu'on a fait, ç'a été beaucoup du travail de construction. On a travaillé beaucoup au niveau des orphelinats. On a rebâti quatre orphelinats là-bas. C'est beaucoup du travail social et communautaire », explique l'aumônier Jean-François Petitpas.

« Ç'a été difficile les premières semaines. On ne s'attendait pas à ça. De longues journées de travail ici et en mer pour se préparer. Une fois rendu là, ç'a bien été », indique Alain Gilbert, officier ingénieur.

Le navire avait quitté la Nouvelle-Écosse le 14 janvier. Il était accompagné de la frégate Halifax. Cette dernière, qui était postée à proximité de Jacmel, est rentrée au Canada le 2 mars.

En complément

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook