Bahreïn persiste et signe

Radio-Canada avec Agence France-Presse et Associated Press
Bahrein

Le chef de la diplomatie de Bahreïn, Khaled Ben Ahmad Al-Khalifa, a confirmé dimanche le choix d'une personne de religion juive, Houda Nounou, pour le poste d'ambassadrice à Washington. Il a également défendu ce choix.

Le royaume arabe défend son choix de nommer la juive Houda Nounou au poste d'ambassadrice à Washington. Par ailleurs, l'émirat aurait l'intention d'ouvrir une ambassade à Bagdad.

Le ministre réagissait ainsi aux réserves exprimées, notamment en ce qui concerne sa capacité d'exprimer les positions de l'émirat concernant Israël.

Il a confirmé que son pays, un allié des États-Unis, avait informé Washington de son intention de nommer Houda Nounou et qu'il attendait sa réponse avant de la désigner officiellement à ce poste.

Houda Nounou Houda Nounou (archives)

Des ambassadrices

Une fois sa nomination confirmée, Houda Nounou sera la troisième femme de Bahreïn à occuper un poste d'ambassadrice.

Une membre de la famille royale, Haya Al-Khalifa, une sunnite, avait occupé ce poste à Paris et Bibi Aloui, une chiite, est depuis quelques mois ambassadrice de Bahreïn à Pékin.

Une rare famille

Les Nounou sont l'une des rares familles juives de Bahreïn, un petit royaume du Golfe qui comptait des centaines de juifs à la fin des années 1940.

La plupart des juifs de Bahreïn, qui ne sont plus qu'une trentaine, sont venus d'Irak et d'Iran. Ils étaient actifs dans le commerce et les finances avant la découverte de pétrole vers la moitié du siècle dernier.

Une ambassade à Bagdad

Par ailleurs, Bahreïn s'apprête à ouvrir une ambassade à Bagdad, selon l'agence de presse officielle de ce petit État.

Le chef de la diplomatie de Bahreïn a déclaré que les autorités en étaient à la phase de nomination d'un ambassadeur dans la capitale irakienne.

Bahreïn serait le deuxième pays du Golfe à avoir un ambassadeur en Irak depuis la chute de Saddam Hussein, après les Émirats arabes unis.

Plusieurs pays ont des missions diplomatiques à Bagdad, mais pas d'ambassadeur.

En complément

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

info en continu

Facebook