Vos finances : des réponses à vos questions

Des Canadiens doivent repousser l'âge de leur retraite

Une retraitée (archives) Une retraitée (archives)

Une écrasante majorité de Canadiens prévoit ne pas être en mesure de profiter de la retraite à l'âge de 65 ans en raison des effets à long terme de la crise économique de 2008, selon un sondage annuel de la Financière Sun Life.

La cinquième enquête annuelle de l'institution financière révèle que l'incertitude économique des cinq dernières années a influé sur les plans de retraite des Canadiens.
Car, selon l'indice canadien de report de la retraite Financière Sun Life (TSX:SLF), le nombre de Canadiens qui prévoient être à la retraite à l'âge de 66 ans a diminué pour s'établir à seulement 27 %, soit un recul de près de la moitié par rapport au chiffre de 51 % enregistré en 2008.

Pour la première fois en cinq ans, le nombre de Canadiens qui prévoient être à la retraite à 66 ans, 27 %, est à peu près égal au nombre de Canadiens qui prévoient travailler à temps plein à 66 ans, 26 %.

Selon les résultats du sondage, près du tiers (31 %) des Canadiens ne sont pas du tout convaincus qu'ils auront suffisamment d'argent pour couvrir les frais médicaux.

La firme Ipsos Reid a mené l'enquête pour le compte de la Financière Sun Life entre le 29 novembre et le 6 décembre 2012 auprès de 3017 travailleurs canadiens âgés de 30 à 65 ans, au moyen du panel en ligne d'Ipsos Reid. Sa marge d'erreur est de plus ou moins 2 %.

La Presse Canadienne

En complément

  • vos finances : des réponses à vos questions
    dossier -  Quel avenir pour nos retraites? Qui va payer les pensions des futurs retraités? Avons-nous les moyens de maintenir le système actuel? Quelles réformes sont possibles?

info en continu

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook