Le débat sur le gaz de schiste

Association pétrolière et gazière : Michael Binnion succède à Lucien Bouchard

Michael Binnion, PDG de Questerre et nouveau président de l'Association pétrolière et gazière du Québec Michael Binnion, PDG de Questerre et nouveau président de l'Association pétrolière et gazière du Québec

Michael Binnion, le volubile PDG de la firme d'exploration Questerre Energy (TSX:QEC), remplace Lucien Bouchard à la tête de l'Association pétrolière et gazière du Québec sur une base intérimaire.

Il y a près de deux semaines, M. Bouchard a annoncé son départ de l'APGQ, qui faisait suite à la décision du géant albertain Talisman Energy (TSX:TLM) de se retirer du regroupement. C'est Talisman qui payait les honoraires de l'ancien premier ministre à titre de président de l'APGQ.

Dans le communiqué annonçant la nomination de M. Binnion, on apprend que le directeur général de l'association, Stéphane Gosselin, un ancien employé politique du gouvernement de Jean Charest, a également démissionné.

L'APGQ entend maintenant « devenir une organisation bénévole, comme ce fut le cas à ses tout débuts », précise le communiqué. Il faut dire que l'APGQ a perdu des membres importants au cours des derniers mois, dont Talisman et Junex (TSX:JNX). Un autre acteur important de l'industrie québécoise des hydrocarbures, Pétrolia (TSX:PEA), n'en fait pas partie non plus.

L'APGQ a promis mardi de « travailler de concert avec le gouvernement de façon à faire avancer le développement pétrolier et gazier au Québec, en tout respect de l'environnement et de l'acceptabilité sociale ». Selon l'association, « puisque ce développement s'est déroulé avec succès » ailleurs dans le monde, « il est possible d'en faire autant au Québec ».

Il faudra voir comment le gouvernement péquiste percevra l'arrivée de Michael Binnion à la présidence de l'APGQ. M. Binnion ne se gêne pas pour critiquer les décisions de Québec sur son blogue d'entreprise et sur son compte Twitter. L'APGQ doit choisir son président d'ici la fin juin.


Info en continu Afficher le fil complet

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook