Jim Flaherty souffre d'une maladie rare de la peau

Jim Flaherty à Toronto en novembre Jim Flaherty à Toronto en novembre  Photo :  PC/Michelle Siu

Le ministre des Finances du Canada, Jim Flaherty, a tenu à rassurer ceux qui s'inquiétaient depuis quelques mois de son état de santé et de la transformation de son apparence.

Dans une entrevue au Globe and Mail, il explique qu'il doit prendre des corticostéroïdes pour traiter une pemphigoïde, une maladie rare de la peau caractérisée par l'apparition de bulles sous l'épiderme.

Le politicien ontarien de 63 ans assure que, malgré ses traitements, il est en mesure d'accomplir ses tâches. Il a informé le premier ministre Harper de sa maladie peu avant les fêtes.

La forte médication de M. Flaherty lui a notamment causé des rougeurs au visage et fait prendre du poids. Au cours des dernières semaines, le ministre des Finances est aussi apparu en entrevues ou en conférences de presse fatigué, avec un débit saccadé et une voix affaiblie.

Malgré son malaise à parler de cette situation, il a raconté au Globe and Mail que les questions sur son état de santé étaient de plus en plus nombreuses et que certains lui ont même demandé s'il avait le cancer.

Les premiers signes de la maladie sont apparus en janvier 2012, mais les médecins ont pris quelques mois à en identifier la cause. Ses traitements se sont intensifiés au cours des derniers mois.

M. Flaherty ne prévoit pas prendre sa retraite prochainement. Il souhaite rester en poste au moins jusqu'à ce que le budget fédéral soit équilibré, ce qui est prévu en 2015.