HMV Canada évite le naufrage

Radio-Canada avec Associated Press
Enseigne d'un magasin HMV

HMV Canada s'en tire mieux que son pendant britannique qui est, lui, en situation de faillite. En effet, alors qu'en Grande-Bretagne HMV se voit forcé de mettre fin à un règne de 91 ans dans le commerce de détail, HMV Canada, lui, connaît des affaires presque florissantes. 

Nous avons devant nous un certain nombre d'années, a déclaré en substance le président de HMV Canada, Nick Williams. Selon ce dernier, la croissance du marché des téléchargements numériques a connu une trajectoire beaucoup plus lente au Canada qu'ailleurs dans le monde.

La chaîne de magasins britannique a été incapable de s'adapter aux bouleversements provoqués par la hausse de popularité d'Internet. HMV a dû fermer des boutiques et se départir de filiales au cours des dernières années, notamment sa filiale canadienne.

« Notre modèle d'affaires a évolué de manière significativement différente », a précisé Nick Williams de HMV Canada, en faisant référence à ce qui s'est passé pour HMV en Grande-Bretagne.

En 2011, la société britannique HMV Group avait vendu HMV Canada à Hilco UK, un spécialiste de la restructuration des entreprises de détail. Il appert que cette transaction a eu des effets bénéfiques sur la chaîne canadienne.

HMV Canada, qui compte 113 magasins, a restructuré ses activités en abandonnant des produits de divertissement tels que les jeux vidéo et la vente de tablettes et de iPod. HMV Canada a plutôt axé son offre sur des produits comportant une marge bénéficiaire plus importante, par exemple des T-shirts illustrant des super héros et des tasses à café arborant des marques telles que Kiss.

HMV Canada a enregistré des ventes solides durant la période des Fêtes, engrangeant des revenus de 65,4 millions de dollars, et ce, comparativement aux 64,5 millions de dollars durant la même période, en 2011.

HMV a longtemps été l'une des entreprises les plus importantes en Grande-Bretagne dans le secteur de la vente musicale.

HMV compte quelque 4000 employés qui sont désormais dans une situation précaire.
Au milieu de l'année 2011, HMV avait vendu les librairies Waterstones et tenté des percées dans la musique en direct et dans l'industrie de la vente de billets.

L'entreprise compte environ 200 boutiques en Grande-Bretagne, en Irlande, au Singapour et à Hong Kong.

En complément

  • économie
    dossier -  Musique 2.0 : la portée de vos clics Un web documentaire sur les mutations de l'industrie musicale en raison du déclin du disque et de la croissance et de la diversification du numérique.