Taux de chômage sans précédent dans la zone euro

Des chômeurs à Madrid Des chômeurs devant un bureau des services gouvernementaux de Madrid  Photo :  AFP/Dani Pozo

Le taux de chômage au sein des 17 pays européens qui utilisent l'euro est passé à 11,8 % en novembre, ce qui signifie que 18,8 millions d'habitants de ces pays étaient à la recherche d'un emploi.

Il s'agit du nombre le plus élevé depuis le lancement de la monnaie unique en 1999.

Des données officielles dévoilées mardi démontrent que le taux de chômage de la zone euro a progressé de 0,1 point de pourcentage entre octobre et novembre, et de 1,2 point de pourcentage sur un an.

Le taux de chômage au sein des 27 pays de l'Union européenne se chiffrait à 10,7 % en novembre, soit un niveau identique à celui d'octobre, comparativement à 10 % l'an dernier.

On recense maintenant 26 millions de chômeurs dans toute l'Union européenne.

C'est en Grèce que la situation s'est le plus détériorée, puisque le taux de chômage s'y chiffrait à 26 % en septembre, en hausse de 7,1 points de pourcentage comparativement à 2011.

L'Espagne affiche de son côté le taux de chômage le plus élevé de toute l'Union européenne, soit 26,6 % en novembre, une progression de 3,6 points de pourcentage depuis un an.

Les taux de chômage les plus faibles sont constatés en Autriche (4,5 %), au Luxembourg (5,1 %) et en Allemagne (5,4 %).

Le taux de chômage du Royaume-Uni se chiffrait à 7,8 %, et celui de la France, à 10,5 %.

Associated Press

 

Info en continu Afficher le fil complet

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook