Les bourses clôturent en hausse après l'accord budgétaire aux États-Unis

Radio-Canada avec Agence France-Presse, La Presse Canadienne et Reuters
Le reportage de Frédéric Arnould

Les marchés ont clôturé en hausse un peu partout dans le monde mercredi à la suite de l'accord intervenu aux États-Unis afin d'éviter la cure d'austérité du mur budgétaire.

Les investisseurs semblent soulagés par l'entente, qui évitera l'entrée en vigueur de hausses d'impôts et des baisses importantes des dépenses publiques.

À New York, l'indice Dow Jones, a pris 2,35 % (308,41 points),  le Standard & Poor's 500 a gagné 2,54% ( 36,23 points) et le NASDAQ terminé en hausse de 3,07 % (3086,85 points), sa meilleure performance depuis six mois.

À Toronto, le TSX a enregistré une hausse de 0,86 % à 12 540,77 points.

Les bourses européennes ont également bien réagi alors que Paris terminait à 2,55 % et Londres à 2,2 %, soit leurs plus hauts niveaux depuis juillet 2011. Francfort, pour sa part, prenait 2,19 % en début d'après-midi.

« L'accord améliore certainement les perspectives pour la croissance économique et, généralement, la première semaine de l'année donne le ton du marché boursier pour le reste de l'année, c'est donc très positif. » — Peter Cardillo, analyste marchés chez Rockwell Global Capital à New York

Cependant, les économistes restent prudents et rappellent que l'accord laisse en suspens de nombreuses questions, notamment celle des coupes automatiques dans les dépenses publiques. Jean-Louis Mourier, économiste pour le courtier Aurel BGC, affirme qu'« il pourrait y avoir de nouveau une certaine nervosité chez les investisseurs dès que les négociations reprendront sur le plafond de la dette et les coupes budgétaires ».