Sprint final de magasinage à quelques heures de Noël

À la veille de Noël, les centres commerciaux ont été pris d'assaut

Même si les Canadiens et les Québécois sont plus endettés que jamais, ça ne les empêche pas de se gâter pour Noël. Le sprint final de magasinage a bel et bien eu lieu cette fin de semaine dans les centres commerciaux.

C'était notamment le cas aux Galeries de la Capitale dans la région de Québec. « C'est la folie furieuse! », a lancé Monique Belley, assistante à la gérance à la Bonbonnière Sweet Factory. « C'est là que ça se passe. Au début, ça part doucement et puis vers la fin, c'est vraiment accentué. Alors, c'est go! go! go! Mais, ça va très bien, on est satisfait », a-t-elle ajouté.

Alors que certains sondages prévoient cette année une légère hausse des ventes pendant le week-end du 22 et 23 décembre, d'autres anticipent plutôt une légère diminution.

De leur côté, certains commerçants disent ne pas s'attendre à une année record, mais plutôt à des ventes semblables à l'année dernière. « Ça s'équivaut pas mal, parce qu'on a des comparatifs et c'est pas mal pareil », a dit Micheline Brisson, bijoutière aux Galeries de la Capitale.

À l'occasion de ce sprint final du magasinage des fêtes, plusieurs consommateurs semblent se tourner vers les cartes-cadeaux. C'est le cas d'Yvon Demers. « Les gens, on ne sait plus trop ce qu'ils veulent. On ne connaît pas tous leurs besoins tandis que là, ils vont pouvoir se gâter à leur goût. Puis après les fêtes, il y a toujours des gros spéciaux », dit-il.

Selon un sondage de la CIBC publié il y a cinq jours, près des deux tiers des Canadiens n'avaient pas encore acheté tous leurs cadeaux pour les fêtes et 14 % n'avaient pas encore commencé.