L'économie canadienne presque figée

Des palettes rangées dans un entrepôt  Photo :  Canadian Logistics Services

Le produit intérieur brut (PIB) réel a progressé de 0,1 % en octobre au pays par rapport à septembre, a révélé vendredi Statistique Canada. Sur 12 mois, la croissance a été de 1,1 %.

La hausse des activités dans les services publics et le commerce de gros a permis de compenser les reculs dans le transport et l'entreposage, les arts et spectacles ainsi que la fabrication.

La croissance au pays montre des signes d'essoufflement depuis plusieurs mois. Après une hausse de 0,2 % en juillet, il a reculé en août, de 0,1 %, pour stagner en septembre. Plusieurs institutions financières ont d'ailleurs récemment revu à la baisse leurs prévisions économiques pour le Canada.

L'économiste Dina Ignjatovic de la Banque TD explique cette faible croissance notamment par l'impasse dans les négociations sur le mur budgétaire aux États-Unis, l'endettement des Canadiens et les incertitudes concernant le marché immobilier. Elle anticipe un regain de la croissance à la mi-2013.

« On se croise maintenant les doigts pour que le rebond anticipé dans le secteur de l'énergie se réalise en novembre et en décembre, écrit pour sa part l'économiste principal Benoit Durocher de Desjardins. Si jamais cette embellie tardait à se concrétiser, la croissance économique pourrait être beaucoup plus faible que prévu au quatrième trimestre. »

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.