Commande de F-35: Ottawa doit dévoiler les coûts cet après-midi

F-35B F-35B  Photo :  Lockheed Martin

En coûtera-t-il 9, 25, 40 ou même 46 milliards de dollars pour acquérir les fameux chasseurs F-35? Mercredi en milieu d'après-midi, le gouvernement rendra finalement public le détail des coûts nouvellement évalués des 65 avions de combat destinés à remplacer la flotte de CF-18 qui sera mise à la retraite d'ici 2020.

Le gouvernement conservateur dévoilera par la même occasion son plan en sept volets pour le remplacement de ses aéronefs, qui pourrait inclure l'éventualité d'un nouvel appel d'offres.

La firme comptable KPMG a été mandatée pour rédiger un rapport indépendant sur les coûts véritables des appareils de Lockheed Martin en fonction d'une variété de scénarios.

La ministre des Travaux publics, Rona Ambrose, avait déjà en main rapport depuis quelques semaines, mais elle a préféré attendre la toute dernière semaine de travaux parlementaires pour en révéler le contenu. C'est que le dossier a été utilisé abondamment depuis un an comme munitions par les partis d'opposition, qui réclament à l'unisson un appel d'offres transparent.

Quand le gouvernement a officialisé qu'il allait de l'avant avec les F- 35 en 2010, le coût d'achat était évalué à 9 milliards de dollars. Mais c'était sans compter les frais d'entretien qui auraient plutôt frisé les 16 milliards de dollars.

Cette nouvelle estimation des coûts, 25 milliards de dollars au total, été mise au grand jour par le vérificateur général Michael Ferguson dans son rapport printanier cette année.

Du même souffle, il a fortement critiqué les conservateurs pour l'opacité du processus d'acquisition.

Récemment, des fuites dans les médias ont fait état d'une nouvelle estimation des coûts s'élevant à 40 milliards de dollars, voire plus.

En complément

info en continu

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook