Le Black Friday dès jeudi aux États-Unis

Radio-Canada avec La Presse Canadienne, The Wall Street Journal et Reuters
Le « Black Friday » marque chaque année le début des emplettes des Fêtes pour quelque 150 millions d'Américains. Le Black Friday marque chaque année le début des emplettes des Fêtes pour quelque 150 millions d'Américains.  Photo :  AFP/ROD LAMKEY

Le Black Friday, intense journée de magasinage qui marque le début des emplettes des Fêtes aux États-Unis, ne commence plus le vendredi, mais le jeudi. Soit en pleine Action de grâces, fête massivement célébrée, en famille, par les Américains. Soucieux d'avaler leur part de marché, les géants du commerce au détail ouvrent leurs portes de plus en plus tôt, d'année en année.

Ainsi, en ce jour de l'Action de grâces, Walmart, Sears et Toys "R" Us accueillent dès 20 h les acheteurs. Dans le cas de Walmart, c'est deux heures plus tôt que l'an dernier. Target suit son concurrent de près, avec une ouverture à 21 h.

Kmart scinde cette journée de congé en deux, laissant entrer les consommateurs de 8 h le matin jusqu'à 16 h, puis de 20 h jusqu'à minuit. Kmart prévoit donc une pause pour le repas, pour lequel les Américains servent traditionnellement dinde, sauce aux canneberges et tarte à la citrouille.

Jusqu'à 147 millions de consommateurs déferleront parmi les rayons. Nombre d'entre eux n'hésiteront pas à faire la file, histoire d'être les premiers à profiter des aubaines.

Lundi, des gens faisaient déjà la file en prévision du « Black Friday » devant le Best Buy de Victorville, en Californie Lundi, des gens faisaient déjà la file en prévision du Black Friday devant le Best Buy de Victorville, en Californie  Photo :  PC/AP Photo/The Victor Valley Daily Press, David Pardo
Walmart ouvre ses portes toute la nuit de l'Action de grâces depuis que l'un de ses employés est mort piétiné en 2008. Le drame s'était produit à l'ouverture des portes d'un magasin de Long Island, à New York. Quatre autres personnes, dont une jeune femme enceinte, avaient été blessées lors du même incident.

Cette année, Walmart réserve aux premiers arrivants le privilège d'avoir accès à un trio composé d'un iPad 2, d'un téléviseur et d'un lecteur Blu-ray. Ce détaillant mise gros sur le Black Friday et pour cause. Le numéro un mondial du commerce de détail réalise plus du quart de son chiffre de ventes annuelles en novembre et en décembre.

« Nous avons mis le paquet en achetant quantité de produits qui sont importants pour nos clients », affirme Duncan Mac Naughton, qui est à la tête de la distribution et du marketing pour Walmart aux États-Unis.

Bien que les gens dépensent plus, d'année en année, pour leurs cadeaux des Fêtes, ils se freinent néanmoins. La Fédération de commerce au détail aux États-Unis prévoit que les consommateurs dépenseront plus que l'an dernier à l'approche de Noël, mais la croissance de ces dépenses sera moindre: elle se chiffrait à 5,6 % en 2011, mais ne devrait être que de 4,1 % cette année.

La cohue et le web

Selon un sondage mené par ICSC-Goldman Sachs, 20 % des consommateurs américains veulent effectuer leurs achats des fêtes d'ici la fin novembre. De ce nombre, 60 % ont l'intention de compléter leurs achats durant le Black Friday.

Dans les faits, cette course aux aubaines a commencé dès le début de la semaine sur Internet. Dès lundi dernier, un gros joueur comme Best Buy avait prévu des soldes pour les internautes. Le magasinage en ligne gagne en popularité d'année en année.

D'après un sondage de la Fédération de commerce au détail aux États-Unis, plus du quart des consommateurs américains bouderont les magasins pour butiner sur les sites Internet des détaillants. Dans 31 % des cas, les consommateurs consulteront les messages que leur font parvenir les détaillants par courrier électronique pour faire leur choix.

Du marketing échelonné sur quatre mois

Les chaînes s'y prennent de plus en plus tôt pour stimuler les acheteurs. Walmart, par exemple, permet depuis la mi-septembre la mise de côté d'articles pour les Fêtes. L'an dernier, Walmart avait démarré son programme de mises de côté pour les fêtes en octobre.

Un Black Friday canadien

Nombre de consommateurs canadiens effectuent une brève visite en sol américain pour vivre, eux aussi, le Black Friday.

poste frontalier Un agent des douanes américaines.  Photo :  AP Photo / Elaine Thompson

Cette année, la tendance pourrait s'accentuer puisqu'en vertu d'une nouvelle réglementation qui est entrée en vigueur le 1er juin, les Canadiens peuvent dépenser plus d'argent à l'étranger avant de devoir payer des droits. Dans les Prairies, les détaillants voient chaque année une partie de leur clientèle franchir la frontière lors du Black Friday. Les Manitobains injectent plus de 300 millions de dollars annuellement dans l'économie du Dakota du Nord.

Pour maintenir la fidélité de sa clientèle, Polo Park, le plus gros centre commercial de Winnipeg, instaure son propre Black Friday. Des commerçants locaux misent sur la publicité pour convaincre les Manitobains de demeurer au pays. Et, dans l'espoir d'un achalandage accru, ils augmentent le nombre d'employés dans les rayons.