Le fondateur de Best Buy veut racheter l'entreprise

Logo de Best Buy (archives)  Photo :  AP Photo/J Pat Carter

Le fondateur du géant de la vente au détail de produits électroniques Best Buy a offert lundi d'acheter toutes les actions de l'entreprise qu'il ne détient pas déjà et d'en fermer le capital dans le cadre d'une transaction dont la valeur pourrait s'élever 8,84 milliards de dollars américains.

L'annonce a gonflé le titre de Best Buy de 24 % avant l'ouverture des marchés.

Richard Schulze était aussi le président du conseil d'administration de la compagnie de Minneapolis, au Minnesota, avant sa démission en juin, dans la foulée d'un scandale impliquant le chef de la direction de Best Buy.

M. Schulze offre entre 24 $US et 26 $US par action de Best Buy, ce qui représente une prime de 36 % à 47 % par rapport au cours à la clôture de vendredi.

M. Schulze est le principal actionnaire de Best Buy, avec une participation de 20,1 %. À 26 $US par action, il débourserait environ 6,9 milliards de dollars américains pour acquérir le reste de la compagnie.

Dans une lettre transmise au conseil d'administration de Best Buy, Richard Schulze affirme avoir mis sur pied un plan pour aider la compagnie à surmonter ses défis. Il ajoute avoir eu des discussions avec des firmes de placement privées.

Best Buy a annoncé, en avril, la fermeture de 50 magasins, l'abolition de 400 emplois corporatifs et l'élimination de 800 millions de dollars en coûts.

En complément

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook