Québec investit dans Medtronic CryoCath

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Jean Charest, dans les locaux de Medtronic CryoCath, en compagnie du président de Medtronic du Canada, Neil Fraser. Jean Charest, dans les locaux de Medtronic CryoCath, en compagnie du président de Medtronic du Canada, Neil Fraser.

Le gouvernement québécois offre une contribution financière allant jusqu'à 15 millions, par l'intermédiaire d'Investissement Québec, à l'entreprise Medtronic CryoCath de Pointe-Claire.

Medtronic CryoCath, qui offre des produits thérapeutiques aux personnes atteintes de la fibrillation auriculaire, augmente depuis 2009 la capacité de production de ses deux installations montréalaises. Son projet de croissance représente à terme environ 205 emplois, ainsi qu'un investissement de 50 millions dans l'économie québécoise.

« Medtronic CryoCath démontre son engagement à maintenir une présence au Québec tout en offrant des thérapies innovatrices aux patients atteints de la fibrillation auriculaire », a déclaré mercredi le président de Medtronic du Canada, Neil Fraser.

Les installations montréalaises de l'entreprise produisent une technologie appelée « cryoballon » qui bloque la transmission de la fibrillation auriculaire dans le tissu cardiaque à l'aide d'un réfrigérant. Ce procédé est inédit et Medtronic CryoCath est « le seul site de fabrication de cette technologie innovatrice au monde », affirme son président.

Touchant plus de sept millions de personnes à travers le monde, la fibrillation auriculaire est le trouble du rythme cardiaque le plus courant. Or, la moitié des patients qui en sont atteints ne répondent pas au traitement standard, la pharmacothérapie. De plus, avec le vieillissement de la population, le nombre de personnes atteintes risque d'augmenter, ce qui accroît rapidement la demande pour des traitements plus efficaces.

Les ventes de l'entreprise doublent annuellement depuis 2009, souligne Neil Fraser. Plus de 95 % des produits qui sont fabriqués à Montréal sont exportés.

info en continu

mercredi 17 décembre

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook