Plus de profits pour Walmart en raison de ses activités à l'extérieur des États-Unis

Un supercentre Walmart Un magasin Walmart (archives)

Le détaillant Walmart a vu son profit grimper de 5,7 % pour atteindre 3,8 milliards de dollars américains ou 1,09 $US par action au deuxième trimestre. Ce gain est principalement attribuable à la croissance de ses activités internationales et à la réduction de ses coûts d'exploitation.

Les revenus de l'entreprise ont augmenté de 5,5 % pour se chiffrer à 108,6 milliards de dollars, mais les ventes de ses établissements en sol américain ont continué à baisser.

L'an dernier à pareille date, le géant de Bentonville, en Arkansas, avait déclaré un bénéfice net de 3,6 milliards de dollars américains ou 97 ¢ par action.

Les analystes financiers s'attendaient à un profit de 1,08 $US par action sur un chiffre d'affaires de 108,8 milliards.

Walmart a indiqué que les ventes de ses magasins situés à l'extérieur des États-Unis avaient bondi de 16,2 % et qu'elles comptaient désormais pour environ 26 % de ses revenus totaux.

Les résultats sont toutefois beaucoup moins encourageants aux États-Unis. Les ventes de magasins Walmart ouverts depuis plus d'un an ont en effet baissé de 0,9 % au cours du trimestre. Cela a toutefois été en partie contrebalancé par une hausse des revenus des établissements de la bannière Sam's Club.

La dépression d'il y a deux ans a durement frappé les ménages à faible revenu qui constituent la clientèle de base de Walmart.

Le président des activités américaines de Walmart, Bill Simons, a d'ailleurs confié mardi que la situation actuelle l'inquiétait puisque ses effets sur les consommateurs demeuraient incertains.

La société a néanmoins revu à la hausse ses prévisions pour l'exercice. La direction s'attend désormais à un bénéfice net se situant entre 4,41 $US et 4,51 $US par action.

Associated Press