La baisse des impôts et la création d'emplois

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Employé dans une manufacture  Photo :  iStockPhoto

La réduction du taux d'imposition des entreprises en 2011 et 2012 permettra au secteur manufacturier de créer jusqu'à 100 000 emplois supplémentaires, selon l'Association des manufacturiers et exportateurs du Canada.

Le taux d'imposition des entreprises est passé de 18 % en 2010 à 16,5 % le premier janvier. Les entreprises canadiennes économiseront 1,6 milliard de dollars en impôts cette année. En janvier 2012, leur taux d'imposition reculera de nouveau pour atteindre 15 %. Plusieurs provinces se sont également engagées à réduire le taux d'imposition des entreprises à 10 % en 2012, pour un taux combiné de 25 %.

Selon l'Association des manufacturiers et exportateurs du Canada, ces réductions d'impôt permettront aux entreprises d'accroître leur compétitivité internationale. En accélérant leur production, les entreprises canadiennes devraient ajouter 52 milliards de dollars au produit intérieur brut, soit 3,2 % du PIB. Ces prévisions se basent sur l'hypothèse que les entreprises vont réinvestir la moitié des sommes qu'elles épargnent en impôts.

Ces réductions d'impôts ont été largement critiquées par l'opposition à Ottawa, mais l'Association des manufacturiers et exportateurs du Canada n'y voit que des avantages pour le gouvernement. « Je ne crois pas que le Canadien moyen s'opposera à une industrie qui génère 99 000 nouveaux emplois » affirme Jayson Myers, président de l'Association.

Le rapport signale que l'accélération de la production permettra aux gouvernements de récupérer entre 2,6 milliards et 3,7 milliards de dollars en impôts sur le revenu des entreprises chaque année. « Les chiffres nous prouvent que les réductions d'impôt sont essentielles pour stimuler l'économie canadienne » explique Jayson Myers.

info en continu

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook