Les saisies de propriétés en baisse de 6 %

Condo

Bien qu'ils sont plus endettés que jamais, les ménages québécois ont toujours les moyens de payer leur hypothèque si l'on se fie aux plus récentes données sur les saisies de maisons.

En 2010, le nombre de saisies de maisons pour cause de non-paiement hypothécaire a baissé de 6 % au Québec par rapport à 2009. Le nombre de saisies est ainsi passé de 3127, au plus fort de la récession, à 2930 cette année.

Il s'agit de la première diminution du nombre de saisies depuis le début de la récession en 2008.

Il y a une baisse constante depuis les neuf derniers mois à peu près, affirme Daniel Langlois de GDL Crédit Ressource. Selon ses prévisions, « on n'atteindra même pas le plateau de 3000 [saisies] en 2010 », évalue-t-il.

M. Langlois craint cependant qu'une éventuelle hausse des taux d'intérêt fasse remonter le nombre de saisies, étant donné l'endettement des ménages québécois. Une hausse de un ou deux points de pourcentage pourrait entraîner une hausse des délaissements de propriétés au Québec, et ce, particulièrement pour les propriétés dont la valeur oscille entre 250 000 $ et 350 000 $, estime-t-il.

Rappelons que plusieurs économistes prévoient une légère hausse des taux d'intérêt en 2011, une hausse qui devrait influencer la valeur des maisons sans pour autant faire chuter le marché immobilier.

D'après un reportage de Jean-Philippe Robillard

En complément

L'économie avec Gérald Fillion

Facebook